Édito de novembre

Novembre est déjà le début d’un printemps pour deux de nos apprentis qui sont récompensés par le titre de Meilleur Apprenti de France Or National. 

Si le talent est présent, rappelons qu’il ne suffit pas d’entrer en apprentissage pour en sortir meilleur.e apprenti.e de France car l’alternance a une tradition de travail afin de réussir le développement des compétences et l’acquisition d’une expérience professionnelle pour atteindre ce niveau d’exigence.

La réussite à ce concours est aussi possible grâce à des employeurs engagés dans le dispositif de formation, comme nous avons pu le constater lors des nombreux suivis pédagogiques qui ont eu lieu en novembre. 

Quel plaisir de voir de nouveau cette année deux apprentis, Noémie Regardin et Valentin Pageau sur la plus haute marche du podium en impression et en signalétique. 

En attendant la prochaine remise officielle des médailles, Noémie a déjà été félicitée deux fois, mercredi 24 novembre par Gilles Mure-Ravaud lors du congrès du GMI qui a su mettre en avant le talent des jeunes générations en invitant de nombreux apprenants sur ces moments d’échanges mais aussi, jeudi 25 novembre lors de la visite de Nikita Mulard président d’AFIFOR venu découvrir Grafipolis.

Un talent qui se travaille ne se perd pas !

John Podlesnik, directeur

Pour lire la Lettre de novembre 2021 en intégralité, cliquer ici.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *